4.2Hommage à David Servan-Schreiber

Grâce à l'intégration de la médecine classique et des médecines complémentaires
honorées par David, il a réussi à repousser pendant 19 ans la mort
liée à un cancer au cerveau dont le pronostic initial avait été très sombre.

Voici l'hommage que je lui ai consacré dans le journal Santé Intégrative n°23 (sept- oct. 2011)